ESCL | Etoile Sportive des Cheminots de Longueau : site officiel du club de foot de LONGUEAU - footeo

Sébastien Leraillé : Bilan de mi-saison.

30 décembre 2018 - 00:26

Sébastien, le temps passe vite. la première moitié de la saison 2018 -2019 vient de s’écouler. En tant que manager général de l’ESC Longueau, quel bilan fais-tu à la mi- saison ?   

Je considère que nous avons un gros travail à faire pour structurer davantage notre école de foot.  Je travaille sur ce dossier avec Alexis Zanardi qui est le responsable de l’école de foot.

Il faut qu’on fasse un travail essentiellement axé sur la qualité de la formation du joueur. Les résultats sportifs ne sont pas la priorité. L’objectif principal de l’école de foot est de former des joueurs.

Je suis en pleine réflexion sur la nouvelle organisation à mettre en place. Une réunion avec l’ensemble des éducateurs sera également prévue en début d’année pour traiter de ce sujet.

En tant que manager général, je ferai une proposition d’organisation au président et au comité directeur du club de l’ESC Longueau.

Je propose de vous faire état de mes premières réflexions

Le site du terrain synthétique : le camp de base de l’école de foot sous réserve de la construction  d’un local

Le terrain synthétique va nous être livré prochainement à une date qui devrait nous être précisée par Amiens Métropole.

Le projet de construction des vestiaires n’est pas encore prévu. C’est pourquoi, il faut que le club ait une réflexion aboutie sur ce que nous avons besoin exactement pour que les collectivités en soient conscientes quand elles se pencheront sur ce dossier.

Ce local devra bien entendu inclure des vestiaires pour les joueurs et l’arbitre mais également un espace pour le rangement du matériel. Mais cela ne sera pas tout.

En effet, ce local devra être conçu pour être globalement un « camp de base » pour l’accueil des jeunes licenciés  et les familles.

Le site du terrain synthétique serait ainsi le centre d’entrainement des jeunes du club, l’été comme l’hiver.

En outre, ce local doit être aussi un outil de travail pour les nombreux éducateurs du club pour la préparation de leurs séances et des programmations.

Ce local permettrait aussi de réunir les jeunes de toutes les catégories à des moments importants  de l’année comme par exemple à l’occasion d’un arbre de noël.

Inclure l’ensemble de ces besoins impactera certes le coût mais on y gagnera en qualité d’accueil et de travail.

Le site du terrain des platanes (Annexe) pour les matchs de compétition des U12/U13 et le camp de base des séniors :

Le terrain synthétique permettra de soulager le terrain des platanes qui sera ainsi en meilleur état pour le déroulement des matchs de compétitions (District voire Ligue) des jeunes, à minima pour les plateaux des U12 et U13.

Le terrain des platanes sera aussi le camp de base pour les entraînements des seniors. Les seniors utiliseraient le terrain synthétique l’hiver.

As-tu des informations sur les caractéristiques du  terrain synthétique?

Ça va être le synthétique dernier cri, le + moderne installé sur les hauts de France.  Avec  des billes vertes au couleur de la pelouse. Il n’y aura aucun risque pour la santé.  Ça fait des années que les terrains synthétiques existent et je n’ai jamais entendu parler du moindre souci de santé.

On ne peut plus s’entrainer sur les terrains en herbe à partir d’octobre. Le synthétique est un très bon outil de travail. D’ailleurs, le club va réinvestir dans du matériel pédagogique pour le synthétique. Ce matériel n’est vraiment pas donné et coûte assez cher.

Tous les gamins et tous les éducateurs auront de quoi bien travailler. 

Il y aura aussi des coussins de proprioception pour éviter les blessures. Il sera défini un protocole à respecter dans l’utilisation du synthétique pour éviter toute blessure.

Les terrains sont répartis à différents endroits de la commune de Longueau. Est-ce que cela constituera une difficulté dans l’organisation des activités ?

Non, cela ne sera pas une difficulté. Comme je l’ai dit précédemment, la construction de vestiaires avec un local destiné à l’accueil devrait permettre de fonctionner dans des conditions optimales.

Lors des précédentes assemblées générales du club, la mairie de Longueau a formulé un souhait de voir le club organiser un tournoi international de football. Qu’en penses-tu ? Le fait de disposer d’une infrastructure supplémentaire rend-il ce projet réalisable ?

Si on souhaite mettre en place un tel projet, il faut y travailler au moins un an à l’avance. Il faut un comité de pilotage. Cela peut être faisable surtout qu’on a des hôtels sur la commune pour accueillir les équipes. Nos différents terrains pourraient être utilisés pour les différents matchs de poules et les finales auraient lieu au stade Emile noël.

Maintenant que nous avons parlé des infrastructures et d’une première ébauche sur l’organisation des activités, tu souhaites nous dire un mot sur le label jeunes et sur la situation de certaines  catégories de jeunes

 Le label jeune : des éducateurs du club seront désignés pour préparer le dossier de reconduction

Rappel de la signification du label jeune : Afin d’aider à la structuration des clubs amateurs, la Fédération Française de Football (FFF) souhaite, par le biais de ce Label, développer le projet club autour de 4 axes : le projet associatif, le projet sportif, le projet éducatif et le projet d’encadrement / formation.

 

Nous allons avoir un gros travail à faire dès le mois de janvier 2019  pour la reconduction en fin de saison du Label jeunes. 

Le fait qu’il n’y ait plus un salarié au club pour traiter le travail administratif spécifique à ce dossier du label jeune, il va falloir que je désigne des éducateurs sur différentes tâches. Les éducateurs seront de ce fait responsabilisés sur ce dossier.

J’ai travaillé sur un support que j’espère mettre en place sur la saison 2019-2020.  

D’autres projets comme l’accompagnement des jeunes pour l’aide aux devoirs me tiennent à cœur. Il faut qu’on y travaille. Tout cela dépendra bien entendu de la qualité des éducateurs et de leur implication dans ce type de mission.

 Un point sur les différentes catégories :

U16 et U18 : 2 catégories en difficultés…

Sur la préformation, la catégorie U18 est en difficultés. J’essaierai d’être plus présent sur les séances d’entrainement et de compétitions pour accompagner le coach U18, Guillaume Rebelo. Il y a des garçons de qualité dans l’équipe U18.

Il ne faut pas qu’on revive ce qu’on a connu la saison passée. En effet, le club avait mal géré cette catégorie puisque d’une part les résultats sportifs escomptés n’étaient pas au rendez-vous et en plus plusieurs joueurs ont quitté le club en fin de saison. Guillaume Rebelo récupère cette saison une équipe U18 impactée en partie par la problématique survenue la saison passée.

En U16, la catégorie est aussi en difficultés. Le club est cependant content du travail effectué par le nouveau coach Siegfried BURTONT. Il va falloir avoir une réflexion avec le coach Siegfried, les joueurs et leurs parents pour identifier les solutions à apporter pour faire évoluer positivement cette catégorie en particulier pour l’année prochaine.

U13, U14, U15 et U17 : ça se passe bien ….

Au niveau de la catégorie U17 prise en charge par Christophe CARON, cela se passe très bien. Christophe a fait un superbe travail. L’idée maintenant serait d’avoir du générationnel en ligue et faire de la qualité. Il est sûr que pour être en ligue, il faut aussi des résultats sportifs. Idéalement il faudrait un juste équilibre entre résultats et qualité de la formation.

En U15, cela se passe bien pour Jean-Charles SUIVENG pour sa première année avec des jeunes. Il apprend ce qu’est le niveau ligue avec des gamins.

En U13 et U14, cela se passe bien.  Les éducateurs Yan (U13) et Anthony (U14) font du bon travail.

L’objectif du club est d’avoir que des éducateurs diplômés sur toutes les catégories  pour être en ligne avec ce que nous demande la ligue.

Au niveau des séniors, ça tourne très bien. Les 2 équipes Séniors A et l’équipe réserve Séniors B sont bien classées dans leur championnat respectif. 

Equipe réserve : c’est bien mais ….

J’attends cependant un peu plus d’investissement des joueurs de l’équipe réserve par rapport aux séances que Jean-Charles peut mettre en place. En effet, je constate que certains joueurs ne viennent pas toujours s’entraîner. C’est vraiment dommage. On a eu certes la problématique des terrains. Avec la possibilité prochaine de jouer sur un terrain synthétique, j’espère que les joueurs seront plus réguliers pour venir aux entraînements.

Au niveau des séniors A, nous avons les résultats au regard du travail apporté par les joueurs.On se prépare pour la coupe de France. On fera un point communication à 48 heures avant le match.

Dans ta précédente interview, tu avais fait part de ta volonté de faire appel aux jeunes formés au club pour jouer en équipe première. Tu es passé à l’acte puisqu’à 2 reprises tu as fait jouer 3 joueurs de l’équipe U18. Est-ce que tu es satisfait de cette première expérience ?

Yanis, Clément et Tristan sont venus effectivement à 2 reprises  dans le groupe de séniors. Dans les attitudes, je n’ai rien eu à leur dire. Ils ont eu des temps de jeu différents.

J’ai bien aimé la rentrée de Clément. Tristan qui revient de blessure n’arrête pas de grandir. Je pense que Tristan sera un joueur intéressant dans l’entre-jeu.  Clément sera plus dans la percussion et Yanis sera un garçon technique.

Yanis a débloqué la situation dimanche dernier en championnat face à Chaulnes. On a 3 gamins intéressants mais qui sont paradoxalement dans une équipe U18 en difficulté. Il y a un problème quelque part. Encore un fois, je ne mets pas ça sur le dos de l’éducateur. Est-ce que les gamins ont les mêmes attitudes avec moi que dans leur catégorie. C’est une question même si à date je n’ai jamais eu de retour négatif sur leurs comportements en U18. Il faut que les 3 jeunes U18  se sentent investis d’un rôle important dans leur catégorie U18 en tirant leur groupe vers le haut.

Quand tu vois que le jeune Guelfat a joué 7 matchs sur 10, c’est important de ramener des jeunes en équipe première. Si je ne le fais pas cette année, je ne le ferai jamais. Cela a toujours été dans ma politique car je suis un formateur. Je pense d’ailleurs qu’après mon expérience de coach en séniors, je repartirai sur la préformation en tant que formateur.

J’ai d’ailleurs invité ces 3 jeunes U18 à venir s’entrainer avec nous dans le cadre de la préparation du prochain match des 32 ème de finale de  Coupe de France.

Pour le mot de la fin, je dirai donc que l’école de foot, la préformation et le label jeunes vont être mes axes de travail dans les mois à venir.

Merci Sébastien pour ce premier bilan de mi- saison.

Bonne fête de fin d’année.

Propos recueillis par Mohamed BOUTARFA. 

Commentaires