ESCL | Etoile Sportive des Cheminots de Longueau : site officiel du club de foot de LONGUEAU - footeo

Coupe de France: "le bison", surnom de Kévin est l'auteur du but victorieux !

29 octobre 2018 - 17:31

Kévin Vanpuywelde est le héros du match de Coupe de France face à Lambres-Lez-Douai en tant qu'auteur du but qualificatif dans les dernières secondes du match. Il a bien voulu répondre à nos questions hier soir dès son retour à longueau.

Nous avons donc réalisé l'interview par téléphone  hier soir  .... pas trop tard car, en tant que passionné de foot, il n'était pas question pour Kévin de rater le classico entre Marseille et le PSG.  

Quelles sont tes impressions à chaud suite au match de Coupe de France que tu viens de jouer ?

Ce match a été plus ouvert que celui du tour précédent contre Béthune. En effet, Béthune a beaucoup défendu surtout après s’être retrouvée à 10 suite à l’exclusion d’un joueur et leurs rares attaques étaient à l’occasion de contre.

Lambres lez Douai a de très bons joueurs. En particulier le milieu de terrain est de bon niveau. L'équipe adverse a aussi un très bon avant-centre (N°9) qui malheureusement pour Lambres-Lez-Douai est sorti sur blessure au bout d’un quart d’heures de jeu. L’équipe de Lambres a très bien joué au ballon. Bref, ce match de Coupe de France a été la confrontation de 2 équipes de niveau proche.

Lambres lez Douai et Longueau sont 2 équipes qui se valent et il n’y en a pas une au-dessus de l’autre.

Le public local n’était pas venu en nombre :  environ 200 personnes.

J’ai apprécié que les copains de l’équipe B soient venus nous supporter ainsi que les parents et les dirigeants, soit près d’une cinquantaine de supporters côté Longueau.

Peux-tu nous apporter quelques précisions sur le but victorieux que tu marques ?

J’ai joué à l’avant sur un côté. Après une touche, Pierre DELECROIX récupère le ballon et tente de me lancer en profondeur. Il rate complètement sa passe qui arrive sur leur latéral. Avant que ce dernier ne contrôle le ballon, j’arrive à lui chiper le ballon de la pointe du pied et je pars seul vers le but. Le gardien vient vers moi très vite avant même que je puisse avoir le temps d’armer un tir. Aussi, je décide de le crocheter côté droit. Le gardien tente d’intercepter le ballon en plongeant mais il est trop court à quelques centimètres pour le récupérer. Je me retrouve seul dans le but vide pour marquer le but victorieux à 30 secondes de la fin du match.

Quelles ont été tes impressions quand tu marques ce but de la victoire à 30 secondes de la fin du match ?

On va partager cette joie en allant vers les copains. A cet instant, nous savons que nous avons gagné le match car le match touche à sa fin. On sait qu’on a réalisé quelque chose de grand. Personnellement, cela a été la première fois que je marque un but victorieux à l’arrachée en fin de match dans les arrêts de jeu.

As-tu eu d’autres occasions au cours du match ?

Oui j’ai une très belle occasion de but en 1ère mi-temps. Gauthier Finaz arrive à déborder sur le côté en prenant de vitesse le défenseur et me centre la balle.  Je prends à mon tour de vitesse le défenseur central et suis idéalement placé au point de pénalty pour recevoir ce centre. Je vois bien la balle arriver et me prépare à la frapper d’un plat du pied gauche. Au dernier moment,  je n’arrive pas à la frapper comme prévu et je l’effleure du bout du pied sans arriver à la pousser vers le but.

J’ai eu aussi une 2ème  occasion en 1ère mi-temps. J’accélère du milieu de terrain, je crochète le défenseur central et je frappe des 20 mètres vers le but. Mais j’écrase trop ma frappe qui se transforme en une simple passe au gardien.

En 2ème mi-temps, je n’ai pas eu des occasions nettes de but.

Finalement, la victoire reste méritée au regard du nombre d’occasions de but de Longueau ?

Le match était vraiment équilibré des 2 côtés. Lambres a eu aussi des occasions de but. Notre gardien a dû faire de mémoire 2 gros arrêts.

Quel est ton nombre de buts depuis le début de saison ?

C’est mon 4 ème but : 2 en championnat et 2 en coupe de France.

Et la saison passée ?

Pas beaucoup (rires). Je crois me rappeler en avoir marqués 6 en Championnat Régional 1.

Ma 1ère saison en séniors où l’équipe évoluait en PID (Promotion Interdistrict), j'ai marqué 13 buts.

Sur 3 saisons en séniors, j’ai dû marquer en championnat  13, 10 et 15 buts.

Après mon accident cérébral, la saison a été pendant une période en pointillés avant de répartir normalement lors de la saison 2017-2018 en Régional 1.  

Que penses-tu des résultats en championnat R2 depuis le début de saison ?

Le championnat R2 est beaucoup moins relevé que celui de la saison passée (Longueau évoluait en Régional 1 la saison passée). Nous avons cette année une « grosse » équipe mais surtout elle a une "âme"  car nous sommes une équipe de copains . Certes l’état d’esprit est souvent à l’image des résultats sportifs de l’équipe et comme on ne fait que gagner, c’est sûr que ça va bien. Ça ne fait que de rigoler dans cette équipe cette saison. Cet état d’esprit joue un rôle essentiel dans les résultats d’une équipe amateur. On joue tous pour le collectif. La réussite nous sourit certes mais on va aussi la chercher.

Comment se passe tes relations  avec le coach ?

Les joueurs s’entendent bien entre eux mais aussi avec le coach. Il faut dire que tous les joueurs s’ entraînent correctement et s’impliquent. Le coach fait aussi son travail normalement. Tout va bien, il n’y a pas de points noirs particuliers. 

Je sais me jauger c’est-à-dire savoir si j’ai fait un bon, moyen ou mauvais match. Lors du match de Coupe de France, je sais par exemple que j’ai fait un match très moyen et j’étais « cuit » au bout de 70 minutes. En effet, j’avais beaucoup défendu en faisant beaucoup d’aller-retour entre les 2 surfaces de réparation.  A un moment du match,  je n’arrivais plus à faire les efforts offensifs. Un poste sur les côtés demande beaucoup d’efforts à répétition sur la durée du match. Comme je n’étais pas habitué à jouer sur ce type de poste mais plutôt axial en N°9, cela nécessite que je progresse dans l’endurance.

Le coach a probablement pensé à me sortir. J’ai entendu son adjoint,  Pierrot (« Pierre Bourdet ») dire au coach de me sortir car il a vu que j’étais fatigué. Finalement le coach a sorti Gauthier qui était cuit comme moi. Cela m’a fait du bien de savoir que je continuais à jouer surtout que je commençais à me sentir mieux en fin de match.

Quel est alors ton poste habituel ?

Depuis  l’âge de 15 ans, je joue au poste d’avant-centre. Cela fait 2 à 3 ans où je joue parfois sur les côtés et plus régulièrement depuis la saison passée. Finalement, avec du recul, je trouve cela intéressant de jouer sur les côtés car on touche beaucoup plus de ballon qu’un joueur en poste de n°9. En plus, le N°9 reçoit des ballons qui ne sont pas très faciles à jouer et on nous demande de faire un travail de conservation de balle sans pouvoir se retourner pour que l’équipe puisse monter. Sur le côté, je suis beaucoup plus fort en étant lancé dans la profondeur. Le coach le sait bien ce qui explique qu’il préfère me positionner sur le côté plutôt qu'avant-centre.

Quelles sont tes qualités en tant que joueur ?

Des qualités de vitesse en prenant la profondeur. Quand je suis lancé, il est compliqué pour l’adversaire de m’arrêter.

Comme je suis costaud physiquement et que j’ai de la puissance, un coéquipier m'a appelé une fois  "le Bison"  et depuis c'est resté. Les copains me disent: quand 2 joueurs essaient de t’arrêter, tu arrives à passer entre les deux (rires).

Quels ont été les clubs où tu as été licencié?

De baby ballons jusqu’à 13 ans, j’étais licencié à Longueau.

Ensuite suis parti à Camon jusqu’à l’âge de 18 ans. 

Comme la fréquence des entraînements proposée à Camon n’était pas compatible avec l’agenda de mes études de médecine, je suis reparti à Longueau où j’ai retrouvé des joueurs que je connaissais très bien puisque nous étions coéquipiers en U13.

Cela va faire ma 6ème année en séniors à Longueau. J’ai 24 ans.

Tu as parlé d’avoir fait des études de médecine. Quel est ton métier actuellement ?

Je suis Kiné. J’ai été diplômé l’année dernière  en 2017.

Depuis 16 mois,  j’exerce sur la commune Hébécourt (près de Dury) et suis assistant dans un cabinet tenu par un Kiné qui travaille aussi pour le compte du club de foot de l’Amiens SC.  

Te vois-tu encore faire du foot longtemps ?

(Rires) Oui au moins encore pendant 10 ans…et j’espère à Longueau car c’est mon club de cœur et suis originaire de Longueau.

Merci et bonne chance pour la suite.

 

Propos recueillis par M. Boutarfa.  

Photos: P. Lefevre 

Commentaires