ESCL | Etoile Sportive des Cheminots de Longueau : site officiel du club de foot de LONGUEAU - footeo

Coupe de France : Les féminines se qualifient in extremis dans un match à rebondissements!

16 octobre 2018 - 23:30

Longueau se déplaçait dimanche dernier dans le Pas-de-Calais  pour affronter l’équipe de Haisnes en Coupe de France.

Ce fût un match à rebondissements relaté par le coach de l’équipe des féminines, Sébastien Héreau.

 L’arbitrage de touche oublie de siffler un hors-jeu …

On se prend un but d’entrée et on égalise derrière dans la foulée sur une très belle action collective. A la touche, ce ne sont pas des arbitres officiels. Dans le Nord /Pas-de-Calais, les assistants restent du même côté tout le match. L’assistant de l’équipe adverse a donc pris en charge la touche et le hors-jeu sur notre ligne de défense. Aussi, une joueuse largement hors-jeu n’est pas signalée par l’assistant et le but marqué a été injustement comptabilisé pour l'équipe adverse qui mène par 2 à 1 

2 buts encaissés sur coup franc en 2ème mi-temps :

Au retour aux vestiaires, j’ai demandé à l’équipe d’égaliser dans les 5 minutes qui suivent la reprise de la 2ème mi-temps pour éviter que l’équipe commence à douter. La consigne est respectée puisque les féminines de Longueau arriveront à égaliser 4 minutes après la reprise. Ensuite, il y a eu du déchet technique. Les contrôles ou les passes sont mal assurés .

Aussi, l’équipe a commis des fautes en essayant de récupérer le ballon. Coup sur coup, 2 fautes sont sifflés à environ 25 – 30 mètres du but. L’excellente joueuse adverse, portant le N° 10 va nous marquer 2 buts sur coup franc. 

Une fracture du nez pour une joueuse de Longueau :

Longueau est donc mené 4 à 2. Le temps s’écoule, on se crée des occasions mais on ne marque pas. Aline Santerre, malgré un coup pris  sur le nez terminera la rencontre. Comme il y a eu un gonflement, il s’avère après passage aux urgences qu’il s’agit d’une fracture du nez mais fort heureusement sans déviation de la cloison nasale.

Le même arbitre de touche refuse un but marqué par Longueau pour un hors-jeu imaginaire 

A un quart d’heure de la fin du match, l’équipe est toujours menée 4 à 2 mais l’équipe de Longueau est encore très présente physiquement (Le travail de préparation physique a payé) alors que l’équipe adverse est complètement « rincée ». A force de pousser, on marque mais notre but est refusé car l’assistant siffle un hors-jeu imaginaire alors que la joueuse de Longueau était très largement couverte au moment de la passe D.

 

A 4 mn de la fin du temps réglementaire, menée 4 à 2, la fraicheur physique de Longueau va payer.

On arrive donc dans les 4 dernières minutes avec 2 buts de retard. Je positionne l’arrière latérale Léa Rose en milieu de terrain : Elle fait une percée dans un couloir, élimine 4 joueuses et frappe dans un angle fermé et marque.  On est 4 à 3 à 2 minutes de la fin du temps réglementaire.

Les filles sont motivées à bloc. On pousse. On obtient un corner qui est repoussé dans un 1er temps vers l’angle de corner opposé, on recentre de nouveau, Coraline recentre de nouveau de la tête pour Sabrina Degrez qui récupère dans les pieds et ajuste la gardienne pour égaliser à 4 à 4. Sabrina marque un triplé : les 2 premiers et le 4 ème but.  

La série de penalties : Longueau se qualifie au 7ème pénalty :

On arrive directement à la série de penalties  puisqu’il n’y a pas des prolongations.

On se rappellera que la saison passée, Longueau a été éliminée en coupe de France par Péronne sur penalties. Le 1er  tireur adverse loupe son pénalty. Nous marquons les 2 suivants. La gardienne de Longueau arrête le 3 ème pénalty. Longueau a une balle de match au 5 ème pénalty malheureusement, on tire sur le poteau. La poisse !!!

Il faut attendre le 7ème pénalty : Lauryne Matifas qualifie l’équipe de Longueau. Une  belle revanche sur la saison passée où Lauryne  avait loupé son pénalty face à Péronne. 

  

Il faudra confirmer le week-end prochain en championnat face à Beauvais :

Mentalement, le groupe a été très fort, très solide et solidaire.  C’est justement ce qui manquait à l’équipe. Il faudra absolument confirmer par un bon résultat ce week-end à Beauvais pour lancer le groupe et gagner en confiance.

 

Il faut noter le super accueil de l’équipe de Haisne.  Café chocolat en arrivant. Sandwichs en partant. On a été félicité par l’équipe adverse. Il y avait un public de 60 à 90 personnes.

Nous connaîtrons notre prochain adversaire en Coupe de France lors du tirage de mercredi.

 

Propos recueillis par M. Boutarfa

 

Commentaires